Petite foulée d’écrits

Après avoir passé un week-end en atelier d’écriture avec Nina Yargekov (le thème était « subvertir le roman Harlequin »), j’ai comme des envies encore plus fortes de reprendre une activité régulière sur ce blogue.

C’était une première pour moi de participer à un atelier d’écriture. *en mode séquence nostalgie* Le thème m’a rappelé des vieux souvenirs de l’époque des Harlequinades (challenge de l’été organisé par Fashion du blogue Happyfew). Ce challenge était drôle et aussi intéressant pour comprendre le schéma narratif de ce type de romans. Du coup, j’ai re-parcouru mon ancien blogue pour me remémorer un peu de cette époque où je trouvais l’énergie (bon ok, aléatoirement) de rédiger des billets sur mes lectures… *mode off*

Après une semaine particulièrement pénible au boulot, même si en fait ce n’est pas reposant (il faut quand même utiliser beaucoup de « jus de cerveau » en peu de temps), cet atelier m’a bien changé les idées. Ont également contribué à ce dépaysement nécessaire la lecture croisée du jeudi avec Frédéric Sonntag et la conférence sur le métier de traducteur. Toutes ces activités littéraires ont vraiment été une bouffée d’oxygène.

En tout cas, cet atelier m’a pris d’apprendre que j’avais besoin d’avoir un décor, des grandes lignes d’un scenario pour pouvoir écrire des scènes. J’avais besoin de créer une ambiance, d’avoir des éléments de contexte pour voir mes personnages se dessiner et leur donner un semblant de vie (là cela relève plus de l’ébauche d’écriture qu’autre chose). Très contente de ces deux jours avec Nina Yargekov.

Je crains que cet atelier n’est déclenché une envie irrépressible de participer à de prochains. A priori, tout est complet pour cette année. Dans tous les cas, j’ai besoin de connaître le thème pour savoir si cela peut m’intéresser. Je vais voir quel sera le sujet de l’atelier avec Charles Robinson, et si jamais je m’inscrirai sur liste d’attente. On ne sait jamais!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.